Notre aventure

Sur ce chouet’ domaine vieux de bientôt 100 ans, en Lot-et-Garonne, Alexandre le paysan-vigneron et sa tribu sont venus s’y installer il y a quelques années, pour y vivre et y faire des vins plaisirs, gourmands, à partager et à boire, surtout à boire…

Alors c’est qui ceux-là ?

Alexandre, bourguignon de racines et de coeur, se lève un matin et décide de changer de vie, pour lui donner un sens : faire du vin, son vin, de la terre au verre.

Il convainc sans mal Lucile sa compagne et leurs 4 enfants : l’aventure peut commencer !

Alexandre suit une formation à Beaune (21) afin d’avoir des bases solides et entame la chasse au trésor… Arrivés ici par hasard, venus roucouler à Duras, ils tombent en amour pour le Duracois et le Lot-et-Garonne qui se présente pour eux comme le poumon bio de l’Aquitaine.

Ils déploient une énergie folle pour trouver où installer leur famille au milieu de leurs vignes !

Après 3 ans de recherches à 600 km, de portes de fermées, de banques rétissantes, de faux espoirs ils persévèrent, trouvent à chaque fois l’énergie pour rebondir et tout ce fait comme une évidence …

Ils achètent le domaine du Verdier à Saint-Jean-de-Duras, en août 2018, 3 ans pile après leur première venue.

Ils gardent le nom du domaine qui est aussi celui du lieu-dit et le nom d’un magnifique petit oiseau. Là aussi une évidence, de laquelle découlera ces jolies étiquettes !

Dès son installation, Alexandre prend le virage du Bio sur les 9 hectares qui composent le domaine, pour que dès le millésime 2022 proposer la certification agriculture biologique sur l’ensemble des cuvées.

Alexandre, sensible au vivant adopte des pratiques culturales peu intrusives, favorise l’installation des auxiliaires, un enherbement maitrisé et laisse libre ses vignes tout en les accompagnant au mieux pour qu’elles donnent le meilleur.

Au chai également moins d’intervention pour plus d’authenticité… Les vinifications se font avec moins d’intrants, avec plus de soin, d’observation et d’hygiène.

Sur le domaine, afin de compléter cette philosophie du « tout », viennent au fil des ans s’installer des poules, lapins, moutons.

Et ce n’est que le début, alors n’hésitez pas à suivre notre aventure…

Au plaisir de se rencontrer,

Quitter la version mobile